News : le fil de l'actu

Frappée et molestée parce qu'elle était mal voilée

La vidéo d'une jeune femme se faisant agresser par la police des moeurs iranienne parce qu'elle ne dissimule pas totalement ses cheveux provoque l'indignation en Iran et sur les réseaux sociaux. On y voit la victime se faire violemment molester dans un lieu public de la capitale Téhéran. Au pays des mollahs, la police religieuse ne badine pas avec le code de l'habillement islamique. Selon la loi locale, tout le corps de la femme doit être recouvert dans l'espace public.

 

Un dirigeant de Porsche arrêté en Allemagne

Un dirigeant de Porsche a été placé en détention provisoire en Allemagne dans la foulée de perquisitions liées au vaste scandale des moteurs diesel truqués, a annoncé vendredi à l'AFP un porte-parole du constructeur. Le patron de Porsche a "informé les salariés du placement en détention provisoire par le parquet de Stuttgart d'un dirigeant", a indiqué à l'AFP un porte-parole de la marque de voitures de luxe appartenant au groupe Volkswagen.

 

Vedette à l’Assemblée : Mame Diarra, la FAM du 19 avril

Son intervention à la tribune de l’Assemblée nationale en a séduit plus d’un. Mame Diarra Fam, députée de la diaspora sénégalaise en Italie (Europe de l'ouest), a dévoilé ses talents d’oratrice, hier, lors de l’examen par les députés de l’Assemblée nationale, de la loi instaurant le parrainage. Engagée, éloquente, elle s’est exprimée dans un discours mêlant le wolof, le français et bien entendu l’italien qu’elle manie comme une native.

 

PARRAINAGE - Aymérou Gningue: «Le Président a demandé un large consensus sur les modes opératoires»

Le vote de loi sur le parrainage entériné, il faut aller vers une large concertation sur les modes opératoires qui seront déclinés dans la loi organique en vue d’inclure toutes les couches sociales. Ce qui devrait se faire avant le 30 juin, a soutenu le député Aymérou Gningue. «Le président de la République a demandé à ce qu’il puisse y avoir un comité paritaire qui inclut les partis politiques, la société civile et les médiateurs sociaux», informe le président du groupe parlementaire de la majorité Benno Bokk...

 

L'ETA demande pardon pour le "mal" causé

L'organisation clandestine basque ETA a reconnu le "mal" qu'elle a causé pendant sa lutte armée pour l'indépendance du Pays basque et demandé pardon aux victimes, dans un communiqué publié vendredi par le journal basque Gara. L'ETA affirme cependant qu'elle n'est pas seule responsable des souffrances au Pays basque espagnol. "La souffrance existait avant la naissance de l'ETA et a continué après qu'elle a cessé la lutte armée", affirme le texte que publie Gara, son canal habituel de communication.

 

Une bombe britannique de la Seconde Guerre mondiale paralyse le centre de Berlin

Une des plus importantes évacuations qu'a connue le centre de Berlin depuis 1945 était en cours vendredi pour permettre le désamorçage d'une bombe britannique de 500 kg datant de la Seconde Guerre mondiale. Trouvé par des ouvriers sur un chantier au coeur de la capitale allemande, près de la gare principale, l'engin est qualifié de "sûr" par la police. Les autorités ont néanmoins décidé d'une évacuation de "tous les bâtiments dans un périmètre de 800 mètres" autour du lieu de la découverte.

 

Des coups de bâton pour des amoureux et des prostituées

Des couples d'amoureux et des prostituées ont été sanctionnés en public vendredi par des coups de bâton administrés par la police de la charia à Aceh, unique province d'Indonésie à appliquer la loi islamique, a constaté un journaliste de l'AFP. Plus d'un millier de personnes, parmi lesquelles des dizaines de touristes de Malaisie, pays voisin, s'étaient regroupées à l'extérieur d'une mosquée de la capitale Banda Aceh, où les condamnés étaient hués au moment où ils recevaient des coups de bâton de rotin dans le dos.

 

Poutine est "prêt à rencontrer" Trump

Le président Vladimir Poutine est "prêt à une rencontre" avec son homologue américain Donald Trump, a affirmé le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, en précisant toutefois qu'une telle réunion "n'est pas en préparation" actuellement. "Le président Poutine est prêt à une telle rencontre", a déclaré M. Lavrov dans une interview à l'agence de presse russe Ria Novosti, répondant à une question sur la possibilité que les chefs d'Etat des deux puissances se rencontrent.

 

La faculté de Tolbiac évacuée par la police

Les locaux du site universitaire de Tolbiac, à Paris, ont été évacués vendredi à l’aube par la police, après plusieurs semaines d’occupation par des étudiants opposés entre autres à la réforme des conditions d’accès aux études supérieures. De 100 à 200 policiers ont participé aux opérations, qui ont commencé aux alentours de 5h00 du matin (03h00 GMT) dans le centre Pierre-Mendès France - son nom officiel - situé dans le 13e arrondissement, a-t-on dit de source policière.

 

L'adoption de la loi sur le parrainage électoral, en exergue

L’adoption de la réforme constitutionnelle introduisant le parrainage électoral à la présidentielle jeudi par l’Assemblée nationale est largement commentée par les quotidiens reçus vendredi à l’APS. Des députés de l’opposition ont "vivement" dénoncé l’adoption de la réforme constitutionnelle visant à introduire le parrainage électoral à la présidentielle, un texte voté sans débat à l’unanimité des députés de la majorité présents lors de la délibération.

 

CM 2018 : Saer Seck voit les Lions au second tour

L’équipe du Sénégal a de "grandes chances" de se qualifier pour le second tour du Mondial 2018 (14 juin-15 juillet), estime Saer Seck, premier vice-président de la Fédération sénégalaise de football. Le sélectionneur des Lions Aliou Cissé "a tout ce qu’il faut" pour parvenir à ce résulat, a indiqué M. Seck, qui s’entretenait avec des journalistes africains sur le réseau social Whatsapp.

 

Amnesty, Ldsh et Raddho exigent la libération des opposants arrêtés

La Ligue sénégalaise des droits Humains (Lsdh), la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’Homme (Raddho), Article 19/Afrique de l’ouest et Amnesty International Sénégal se disent préoccupés par les arrestations et la détention dans des commissariats de police de Dakar de leaders de l’opposition et de la société civile qui participaient à une manifestation pacifique contre l’adoption d’un projet de loi sur le parrainage en vue de...